Contactez nous :
Mairie de la Bastide des Jourdans
Mieux comprendre l’accueil en crèche

Mieux comprendre l’accueil en crèche

Quelques explications sur le mode de fonctionnement de la crèche COTELUB.

Depuis 2005, COTELUB a la compétence Petite Enfance prenant ainsi à sa charge la construction et l’entretien des établissements d’accueil de jeunes enfants.
Dans le cadre du contrat Enfance Jeunesse qui lie COTELUB à la CAF et à la MSA, il est prévu un financement dit « subvention d’équilibre ».

Aujourd’hui, le financement des crèches est tripartite :

  • - 35 à 40% par la CAF et la MSA. La participation représente 66% du prix de revient du coût horaire. Nos crèches, à ce jour, ont un coût horaire d’environ 7€
  • - 25 à 30% par les parents. Leur participation est calculée selon leur revenu fiscal et le nombre d’enfants à charge.
  • - 35% par COTELUB,

Les crèches étant intercommunales, il a été déterminé un calcul de quotas en fonction du nombre d’habitants par commune ; ainsi à ce jour les 14 communes peuvent bénéficier de x équivalent temps plein.

Un équivalent temps plein ne signifie pas uniquement une place pour un enfant. Il s’agit d’une place pour un équivalent temps plein, soit 55 heures dans la semaine. Les plages d’ouverture des crèches varient de 10h30 à 11h par jour. Ainsi une place peut être occupée par plusieurs enfants ! Cependant, si 7 familles souhaitent un équivalent temps plein par enfant, il n’y aura que 7 enfants de La Bastide des Jourdans qui auront une place.

Pourquoi il est peu probable d’entrer en crèche en cours d’année ?

A ce jour, une place en crèche coûte environ 15 000 € (budget de la crèche/le nb de place ETP). Ce coût diminue si on divise le budget avec le nombre exacte d‘enfants inscrits dans la structure d’accueil.

Les parents ont la possibilité de préinscrire leur enfant tout au long de l’année à partir du site internet de COTELUB ou par téléphone au standard de COTELUB. Ils ont la possibilité également d’émettre un ou plusieurs choix quant aux structures d’accueil.
En mars, la coordinatrice Petite Enfance contacte les familles pour savoir si elles maintiennent leur place en crèche pour la prochaine rentrée. Les familles ont jusqu’au 30 avril pour répondre.

A la mi-mai, les directrices font l’état des mouvements dans leur structure. Ainsi les enfants changement ou pas de section, les grands vont à l’école. Des familles diminuent ou augmentent leur temps. Cet état par section tient compte des quotas par commune.

Au vu des quotas, sont prioritaires les communes qui n’ont pas atteint leur quota.

A partir de là, les directrices établissent les profils des enfants nécessaire au remplissage des sections !
Parallèlement la liste d’attente est mise à jour et à partir de cette dernière, les directrices contactent les familles qui à leur tour vont demander de nouveaux contrats horaires. Ces nouveaux contrats peuvent aussi bien être une demie journée par semaine que 2 fois par semaine ou encore 4 jours mais pas le mercredi ! il y a des dizaines de scénarios possibles. Ainsi ce travail de fourmi va se faire sur 10 semaines, afin qu’à la fermeture estivale des crèches, les directrices aient pu établir les plannings pour préparer la rentrée et les semaines d’adaptation ! Un enfant n’est pas mis en crèche du jour au lendemain, lui comme ses parents ont besoin d’un temps d’adaptation.

Au vu du nombre de demandes en liste d’attente, 184 au 25/02/2014 et le prix d’une place, il est impensable de laisser une place libre afin de faire entrer des enfants en cours d’année.

Au cours de l’année, il peut y avoir des entrées notamment à la crèche 1 2 3 Soleil de La Tour d’Aigues, car elle bénéficie d’une place d’urgence. Ces cas sont les suivants :

  • - un enfant placé d’urgence par les services sociaux ou le juge !
  • - une diminution d’horaire par 1 ou plusieurs familles,
  • - un changement de situation : déménagement, chômage qui implique que l’enfant est retiré de la crèche.

Pour information, à ce jour, il y a 184 enfants en liste d’attente :

  • - 51 nés en 2012,
  • - 89 nés en 2013,
  • - 43 nés ou à naître en 2014,
  • - 6 pour une entrée en 2015…

En mai 2013, sur les 150 enfants préinscrits, 40 familles n’ont jamais répondu, et une trentaine avait choisi un autre mode de garde.
Parmi les pré-inscriptions, il y a les familles qui ne veulent qu’une seule crèche parmi les 5, il y a ceux qui veulent un planning de semaine A et un planning de semaine B.

Les autres modes de garde.

Certes il y a les établissements d’accueil de jeunes enfants et il y aussi les assistantes maternelles. Ces dernières ont des horaires plus flexibles que les crèches. Elles reçoivent également les enfants malades. A la crèche, dès que l’enfant a 38,4°C de fièvre, les parents doivent venir récupérer leur enfant afin d’éviter toutes épidémies !
Sur le territoire, il y a une soixantaine d’assistantes maternelles, ce qui augmente le nombre de place d’accueil.
119 places en crèche dès l’ouverture de la crèche de Villelaure en septembre 2014 et près de 180 places chez les assistantes maternelles.

Listes électorales
Démarches à suivre pour s'inscrire sur les listes électorales et pouvoir voter.


Cantine scolaire
Fomulaires d'inscription à la cantine scolaire


Covoiturage
Utilisez le service de covoiturage pratique et facile